Aller au contenu

Général Lejeune

Général Lejeune à la fois peintre et militaire. C'est lui qui réalise le célèbre tableau de la bataille de la Moskova

Référence: GLLEJEUNE
5/5
1 avis
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Louis-François Lejeune


Né le 3 février 1775 à Strasbourg
Mort le 29 février 1848 à Toulouse

Louis-François Lejeune est un peintre, graveur et militaire français de la période du Premier Empire.

Il étudie la peinture chez Pierre-Henri de Valenciennes avec Jean-Victor Bertin mais quitte l'atelier et part comme volontaire en 1792 dans la compagnie des Arts de Paris. Il reçoit son baptême du feu à la bataille de Valmy en 1792. Nommé sergent au 1er bataillon de l'Arsenal, il passe en 1793 dans l'artillerie à La Fère, assiste aux sièges de Landrecies, du Quesnoy et de Valenciennes, où il devient aide-de-camp du général Jacob puis fait, en qualité de lieutenant-adjoint au génie, les campagnes de 1794 en Hollande et de 1795.
Appelé en 1798 au dépôt de la guerre, il réussit brillamment ses examens et se voit nommé capitaine-adjoint au corps du génie. Il devient aide-de-camp du maréchal Berthier en 1800 et le reste jusqu’en 1812.
Il participe à ce titre à pratiquement toutes les campagnes des guerres d’Empire, notamment en Espagne, où il sera blessé et fait prisonnier. Capitaine après Marengo, chef de bataillon après Austerlitz, il est chevalier de la Légion d'honneur et colonel au siège de Saragosse.
En 1812, lors de la campagne de Russie, il est nommé général de brigade et chef d’état-major de Davout. Victime de gelure au visage, il quitte son poste lors de la retraite de Russie et est mis aux arrêts sur ordre de Napoléon Ier.
Libéré dès mars 1813, il est d'abord affecté dans les provinces illyriennes, puis rejoint à nouveau l’armée, sous les ordres du maréchal Oudinot, dont il devient le chef d'état-major. Pendant la campagne de Saxe, le général Lejeune est présent à la bataille de Lützen, au passage de la Spree, à Bautzen, etc. Il est nommé officier de la Légion d'honneur et commandeur de l'ordre de Maximilien de Bavière.
A nouveau plusieurs fois blessé, dont la dernière à Hanau, il est autorisé à quitter l’armée en novembre 1813, après plus de vingt ans de services. Il se consacre alors à la peinture.
Nanti d'une première dotation en Hanovre en 1808, d'une seconde en Westphalie en 1810, il est fait baron d'Empire la même année.
Déjà titulaire de la croix de l'ordre impérial de Léopold, le général Lejeune est fait chevalier de Saint-Louis par Louis XVIII, et, en 1823, commandeur de la Légion d'honneur. Il reprend du service dans l’armée, devenue royale, de 1818 à 1824. Il est encore commandant de la Haute-Garonne en 1831.
En 1837, il devient directeur de l’École des beaux-arts et de l’industrie de Toulouse, ville dont il devient maire en 1841.
Lejeune n'avait pas oublié ses pinceaux sur le champ de bataille, et l'amour des arts ne l'avait pas abandonné. On a de lui un assez grand nombre de tableaux d'histoire très estimés. On distingue surtout le tableau de la bataille de Guirando, qui parut en 1819 et eut un succès prodigieux, et le tableau de la bataille de la Moskowa, le chef-d'œuvre de l'auteur. Il reste principalement connu pour ses tableaux de scène de batailles pleins de vigueur qui allient vérité historique et composition artistique, réalisés à l’aide de croquis pris sur le vif durant les combats.
On lui attribue généralement l’introduction, en France, de la lithographie qu’il avait vu utiliser à Munich dans l’atelier de son inventeur, Aloys Senefelder, en 1806.
Il meurt à Toulouse le 29 février 1848 à l’âge de 73 ans d’une crise cardiaque.
Son nom est gravé sur l’Arc de Triomphe

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Type de figurine :Figurine en etain
5/5

1 Avis

Logo avis vérifiés

Etains-du-prince.com s'est associé aux services du tiers de confiance Avis Vérifiés pour récolter et partager les avis de ses clients. La transparence et l'authenticité des avis publiés sont ainsi garantis.

La collecte, la modération, et la restitution des avis consommateurs traités par Avis Vérifiés se conforment à la norme AFNOR (Norme NF Z74-501 et règles de certification NF522).

Logo afnor
5/5
le
ces nouveaux modèles sont jolis avec un décor en résine attention de pas en mètre de trop(avis personnel) les tous derniers sont un peu trop

Autres produits authentiques

Panier
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×