Aller au contenu

Général Latouche Tréville

Louis René Madeleine Levassor de La Touche, dit Latouche-Tréville (1745-1804)

Référence: GLLATOUCHE
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Issu d'une famille de marins – son père est lieutenant-général des armées navales – Louis-René-Madeleine Le Vassor de La Touche, comte de Tréville, voit le jour le 3 juin 1745 à Rochefort, sur la côte charentaise. Engagé très jeune, il connaît son baptême du feu dès ses quinze ans lors de la bataille des Cardinaux, le 20 novembre 1759 en baie de Quiberon.
Après un intermède dans la cavalerie de 1768 à 1776, il réintègre la marine. Il se signale par une brillante campagne en 1780-1781 lors de la guerre d'Amérique où il se voit confier le transport des fonds destinés aux insurgés américains.
A son retour, il est promu directeur du port de Rochefort, directeur adjoint des ports et arsenaux puis inspecteur général des canonniers en 1786 ainsi que chancelier du duc d'Orléans.
En juillet 1801, le Premier consul Napoléon Bonaparte lui confie la flottille de Boulogne et il réussit à empêcher Horatio Nelson de briser ses lignes d'embossage (amarrage d'un navire de l'avant et de l'arrière de manière à le rendre fixe).
On lui confie ensuite une des escadres de l'expédition de Saint-Domingue. Il y appuie les opérations du général Charles Victor Emmanuel Leclerc et s'empare de Port-au-Prince.
En 1803, de retour en France, il est promu vice-amiral et reçoit le commandement de l'escadre de Méditerranée. Napoléon sait ce qu'il fait en chargeant ce marin d'exception d'organiser la manoeuvre navale en vue d'un débarquement en Angleterre.
Il s'active à la réalisation de ce plan quand, déjà bien éprouvé, il meurt d'épuisement le 19 août 1804 à bord du Bucentaure, son navire amiral, en rade de Toulon.
Inhumé avec tous les honneurs, Latouche-Tréville repose dans le cimetière militaire sur les hauteurs de Saint-Mandrier. Sa sépulture, en forme de pyramide , domine le cimetière et garde un oeil sur la mer.

« Un amiral est trop heureux lorsqu'il peut mourir sous le pavillon de son vaisseau » avait coutume de dire Latouche-Tréville.
Grand officier de l'Empire, son nom – simplifié en "Latouche" – est inscrit sur la troisième colonne (pilier Nord) de l'arc de triomphe de l'Étoile .
Pour rendre hommage à cet homme hélas oublié du grand public, la marine française baptisa de son nom un aviso, un croiseur et une frégate.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :16 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain