Aller au contenu

Général Heudelet de Bierre

Étienne Heudelet de Bierre, né à Dijon le 12 novembre 1770. Après sa scolarité il s’engage rapidement dans l’Armée Royale avant d’obtenir le grade de Lieutenant au 3e Bataillon des Volontaires de la Côte-d’Or en 1792. Comme beaucoup de jeunes volontaires, il a épousé les idées de la Révolution avec enthousiasme.

Référence: GLBIERRE
74,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Étienne Heudelet de Bierre, né à Dijon le 12 novembre 1770.

Après sa scolarité il s’engage rapidement dans l’Armée Royale avant d’obtenir le grade de Lieutenant au 3e Bataillon des Volontaires de la Côte-d’Or en 1792. Comme beaucoup de jeunes volontaires, il a épousé les idées de la Révolution avec enthousiasme.

D’abord aide-de-camp du Général de Cavalerie Dubois, Heudelet de Bierre occupe le même poste auprès du Général Michaud, commandant de l’Armée du Rhin en 1793. Après avoir obtenu le grade d’Adjudant-Général chef de Brigade, il devient chef d’état-major du Général Gouvion-Saint-Cyr en 1795.

Le 20 avril 1796, il se distingue à la tête d’une unité d’infanterie lors de la bataille de Diersheim sous les ordres du Général Vandamme, ce qui lui vaut les félicitations de son chef et du Gouvernement du Directoire.

À Hohenlinden, il faisait partie de la division Ney. En 1803, il commandait le département de l'Aube et était à la tête de l'avant-garde de Davout , il se signala par le passage de l'Ems à Steyer, et par le combat de Marienzell, le 8 novembre 1805.

C’est à la tête de cette brigade qu’il participe à la campagne du Danube  et combat à Austerlitz où,  il battit complètement la division du général autrichien Merfelt, forte de 10 bataillons. Il tua 1 500 hommes, en prit 4 000, avec 10 canons, 6 drapeaux et plus de cent voitures d'équipages.

 

Aux dires mêmes de Friant, Heudelet de Bierre, il combat avec bravoure et intrépidité.

Heudelet commande alors à la 1re Brigade de la Division Friant, l’un des meilleurs chefs de Division d’Infanterie de la Grande Armée.


C’est à la tête de cette brigade qu’il participe à la campagne du Danube en 1805 et combat à Austerlitz, où il battit complètement la division du général autrichien Merfelt, forte de 10 bataillons.

Il tua 1 500 hommes, en prit 4 000, avec 10 canons, 6 drapeaux et plus de cent voitures d'équipages.

Cette tenue au feu lui vaut le grade de Général de Division.
Commandant la 2nde Division du 7e Corps de Pierre-Charles Augereau, Heudelet de Bierre participe activement à la bataille d’Iéna en octobre 1806. On le retrouve ensuite à Eylau en février 1807 à la tête de la même unité face aux Russes. Il est blessé par un tir ennemi.

Après sa convalescence, le général de Bierre est nommé Comte d’Empire par Napoléon et reçoit le commandement de la 3e Division du 8e Corps d’Andoche Junot en Espagne. L’année suivante, il commande la 5e Division du 2nd Corps de Soult dans l’Armée du Portugal. Heudelet est alors de plusieurs combats, victorieux ou infructueux : Tuy, Valencia, le Minho, Bussaco et Fuentes-de-Onoro.

Commandant de la 15e Division d’Infanterie de l’Armée du Rhin pendant la Campagne de 1815, Heudelet de Bierre ne joue guère un grand rôle et se retire chez lui après Waterloo.

Il reçoit la  Croix de Chevalier de Saint Louis en 1822 et se retire près de Semur-en-Auxois jusqu’en 1830.

Il exerce divers commandements avant d’être placé en réserve en 1839 et mis définitivement à la retraite en 1848.

Il s’éteint à Paris le 20 avril 1857.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :12 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain