Aller au contenu

Général Barrois

Pierre Barrois, comte d'Empire, né le 30 octobre 1774 à Ligny-en-Barrois, Meuse, mort le 19 octobre 1860 à Villiers sur Orge, est le fils de Jacques-François Barrois de Ligny et de Marguerite Gérard de Velaines.

Référence: GLBARROIS
74,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Il servit dans l'armée du 12 septembre 1793 au 12 avril 1848. Entré au service dans le bataillon des éclaireurs de la Meuse, lieutenant la même année, commandant le même corps à la bataille de Wattignies.

Le bataillon de la Meuse amalgamé avec les chasseurs des Cévennes, étant devenu le 9e régiment d'infanterie légère, il combattit dans les armées du Nord et Sambre et Meuse à la 9e demi-brigade sous les ordres de Marceau puis sous les ordres du général Hoche. Barrois se trouva aux batailles de Fleurus et de la Roër. Il avait été nommé capitaine adjudant-major pendant le second blocus de Mayence.

Son régiment s'étant distingué à la bataille de Marengo, il reçut le nom d'incomparable que le premier consul fit inscrire sur son drapeau, tandis que Barrois recevait la Légion d'Honneur.

Il fut envoyé en Vendée puis en Italie et ensuite muté au 96e régiment d'infanterie de ligne.

Le jeune Barrois, nommé colonel du 96e de ligne, se rendit au camp de Montcenis sous les ordres de Ney. Il y fut nommé officier de la Légion d'honneur et eut la croix de commandeur après la bataille d'Austerlitz.

Il participa au procès du duc d'Enghien et fut le seul à voter pour un sursis à son exécution.

Le 14 février 1807, le colonel Barrois fut promu au grade de général de brigade. Ses actions d'éclat se succédèrent, et après la bataille de Friedland, l'Empereur nomma les généraux de Barrois et La bruyère grands officiers de la Légion d'honneur. Un an après la paix de Tilsitt sa division se rendit en Espagne. Le général Barrois se couvrit de gloire aux affaires d'Espinosa, du Somo-Sierra, d'Ucler, de Medellin, de Talavera, de Chiclana, et fut nommé général de division le 27 juin 1811.

Après s'être battu avec courage à Wachau (16 octobre) et à Leipzig, il fut chargé, avec la division Roguet, de faire l'arrière-garde de l'armée jusqu'au Rhin. Lorsque sa division repassa le Rhin, elle était réduite à 2 500 hommes. Il continua la campagne de Belgique avec le comte Maison et eut une part active à la bataille de Courtrai le 31 mars 1814.

Après l'abdication, le général Barrois se retira à la campagne. En mars 1815 il fut mis à la tête d'une division de six régiments. À Fleurus et à Waterloo il commandait une division de la jeune garde. Il fut blessé à Waterloo à l'épaule gauche.

Il prit part en 1831 à la campagne de Belgique à la tête de la 1°division de l'armée du Nord. Devint successivement inspecteur Général et président du comité de la guerre.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Type de figurine :Figurine en etain