Aller au contenu

Samourai Fantassin S 9

Samouraï Fantassin

Référence: S9
105,00 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Samouraï Fantassin

Sous les ordres de chefs éclairés évoluaient les petits soldats appelés Ashigaru, terme qui signifiait «pieds légers». Paysans, fantassins, voltigeurs, faiblement armés, démunis de grosses cuirasses, ils formaient la masse de manœuvre des armées Samouraï, tout comme la piétaille moyenâgeuse française occupait le terrain après l’assaut de rupture des chevaliers en armure. Ces combattants du deuxième rang jouèrent un très grand rôle dans les batailles livrées entre grands féodaux et s’illustrèrent aussi contre les agresseurs mongols, commandés par le Khan Kubilaï, qui venait de conquérir la Corée dont il avait capturé la flotte. En 1274, 900 navires mirent à terre 20 000 de ces «barbares du Nord» dans la baie d’Hakata. Les combats engagés pour repousser un adversaire pratiquant une tactique toute différente de celle des Samouraï, firent reconnaître la valeur des Ashigaru, soldats piétons, rapides et légers, au contraire des cavaliers lourdement cuirassés. L’ennemi fut mis en déroute par une infanterie qui ne prétendait pas à la noblesse d’épée, mais qui de ce jour put accéder par son courage et ses faits d’armes au rang de Bushi. «Lorsque l’eau monte, le bateau fait de même» dit encore le Hagakuré, ce qui veut dire que face aux difficultés, les facultés s’aiguisent et que les hommes braves cultivent sérieusement leurs talents. La discipline et le sens du devoir firent de ces humbles laboureurs des guerriers efficaces, aussi nobles dans leurs exploits que leurs chefs superbement équipés.
Par le nombre de morts qu’ils laissèrent sur les champs de bataille les Ashigaru méritèrent bien de porter le deuxième sabre qui faisait d’eux des Samouraï à part entière, appliquant la règle de la voie du guerrier, le Buke-Sho-Hatto, symbole de l’obéissance.
La discipline exemplaire de ces soldats sans nom illustre fut le foyer ardent des grandes formations militaires de l’Empire du Soleil Levant.

Les Etains du Prince vous présentent ici un Ashigaru de l’armée de Kitabatake Tomonori, général et Daimyo de la province de Ise.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Passion
  • Dimensions :H: 12 cm environ
  • Type de figurine :Figurine en etain